Ces photos ont été prises à la volée, sans retouche.

Paysages en mouvement, le jour et à la tombée de la nuit, en Espagne et au Portugal.

Les Femmes quant à elles sont des moments intimes non posés.

Elles sont à la fois réelles et ouvrent une brèche sur un autre regard.

Elles montrent ce que l’on ne voit souvent plus ou que l’on refuse de voir.

Dessins à la plume réalisés dans un état méditatif qui laisse la main suivre le ressenti intérieur et s’y perdre.

La nature et la terre restent une évocation profonde du Féminin sacré, dans sa puissance et sa fragilité, matrice de toute chose.

J’ai donc choisi de superposer et de paralléliser ces croquis automatiques, ces paysages insolites et ces femmes: Autres visions chamaniques et résiliences qui croisent nos consciences.

Une fenêtre sur un autre espace en mouvement et sur un Féminin où chacun pourra y voir ce qu’il souhaite y trouver.